Les meilleures banques en ligne du moment - juin 2020

Les meilleures banques en ligne du moment - juin 2020

Comparatif des meilleures banques en ligne mis à jour le 22 juin 2020 avec une nouvelle actualité sur ING. Ce mois-ci, Fortuneo continue d'être la meilleure banque en ligne selon nous.

Spécialiste des sujets argent, patrimoine et conso duis 15 ans, Élodie Toustou a passé en revue tous les avantages et les inconvénients de chacune des offres de base des meilleures banques en ligne du marché pour vous aider à y voir plus clair et ainsi vous orienter vers celle qui correspond le mieux à vos usages.


1. Fortuneo : la meilleure banque en ligne pour les voyageurs et les geeks


La banque au bonhomme vert, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, est sans doute celle qui a le mieux répondu aux attaques des néobanques. Sa nouvelle carte Fosfo se démarque avec de petits plus sympathiques si on la compare à celles des cartes basiques des néobanques comme N26 et Revolut. Par exemple, la carte est, comme son nom l’indique, vraiment phosphorescente, ce qui signifie effet garanti en soirée, même si on vous accorde que cet artifice est plus gadget qu'autre chose.

Plus sérieusement, Fosfo permet de retirer sans compter aux distributeurs alors que ce type d’opération est facturé (N26) ou accordé dans certaines limites (200 euros/mois chez Revolut, puis 2% du montant du retrait). Avec cette Mastercard, à autorisation systématique, vous pouvez aussi accéder, via l’application de la banque, à un générateur de cartes virtuelles dont le numéro change à chaque fois pour sécuriser vos achats sur le Net, ce qui est encore plus rassurant que les cartes virtuelles statiques, comme celles de Revolut.

Pour ouvrir un compte Fosfo, pas besoin de justifier de revenus réguliers ni d'épargne dans l’établissement. Lors de l’ouverture, il faudra toutefois être en mesure de réaliser un premier versement de 300 euros. Une fois ouvert, le compte donne accès à toutes les fonctionnalités liées à la CB (modification des plafonds, mise en opposition, cartes virtuelles…) ainsi qu’à toute la panoplie de produits de la banque : crédit (immobilier, conso…), épargne (assurance vie, livrets, Bourse…) et même d'une autorisation de découvert de 200 euros qui peut être accordé après une période d’observation. Fosfo est aussi compatible avec les services de paiement mobile suivants : Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay, Fitbit Pay et Garmin Pay.

Dernière nouveauté en date, la possibilité de souscrire un prêt personnel 100% en ligne grâce à un partenariat avec Younited Crédit. Pour acheter une voiture, faire des travaux… la réponse est donnée dans les 24 heures.

Les éléments à retenir sur Fortuneo :

Offre de bienvenue : jusqu'à 80 eurosComment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site Fortuneo, saisissez vos données dans le formulaire, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos pièces justificatives (pièce d'identité, un RIB à votre nom d’une banque domiciliée en France et un justificatif de domicile) et effectuez un premier versement de 300 euros.Type de carte : Mastercard à autorisation systématiqueFrais de tenue de compte : 0 euro par anConditions de revenus : aucuneDécouvert autorisé : oui après période d’observationMise à disposition d'un chéquier : ouiApplication : Fortuneo disponible gratuitement sur le Play Store et l'App StoreL'offre Fortuneo en détail

2. Boursorama Banque : la meilleure alternative à Fortuneo


Comme son nom l’indique, Boursorama était à ses origines, en 1998, un site permettant de suivre les cotations sur les marchés boursiers. Si cet ADN n’a pas quitté l’établissement, le lancement de Boursorama Banque en 2005 sonne sa bascule vers celui d’une banque de plein exercice en France, sous la houlette de sa maison-mère, la Société Générale. Son positionnement, comme celle de ses concurrentes, est clair : les frais bancaires sont réduits à néant et la carte bancaire est gratuite (y compris les haut de gamme). Mais à condition de montrer patte blanche, autrement dit de justifier d’un certain niveau de revenus pour y adhérer. Aujourd'hui encore, Boursorama Banque, applique encore cette condition à certaines de ces cartes. Par exemple au moins 1000 euros nets/mois de revenus pour accéder à une Visa Classic, 1800 euros nets/mois pour la Visa Gold.

Mais les choses ont changé ! Titillée par l’arrivée des néobanques avec leurs cartes gratuites, l’absence de frais, notamment à l’étranger, et leurs applications innovantes, Boursorama Banque s’est finalement alignée. Deux de ses offres bancaires sont désormais accessibles sans condition de revenus, et gratuites : Ultim et Welcome et leurs cartes Visa internationales (à autorisation systématique). Mais il existe une différence entre ces deux propositions : le montant du premier versement exigé pour l'ouverture d’un compte : 500 euros pour Ultim, 100 euros pour Welcome. Ainsi que des plafonds de retraits et de paiement aussi plus limités : 300 euros sur 7 jours de retraits et 1 500 euros sur 30 jours de paiement pour la première, 100 euros sur 7 jours et 400 euros sur 30 jours pour la seconde. Autre nuance : il faut penser à les utiliser (paiement ou retrait) au moins une fois par mois. Sinon, 15 euros / de frais sont automatiquement pratiqués avec Ultim, 5 euros /mois avec Welcome. Par ailleurs, Boursorama Banque vous permet d'accéder à tout un éventail de services bancaires (crédit, livret d'épargne, assurance vie, etc.). Point positif pour les geeks : les cartes Boursorama Banque sont compatibles avec quasi toutes les solutions de paiement mobiles existantes : Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay, Paylib, Fitbit Pay et Garmin Pay.

Les éléments à retenir sur Boursorama Banque :

Offre de bienvenue : jusqu'à 80 eurosComment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site Boursorama, remplissez le formulaire d’inscription, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos pièces justificatives (une pièce d'identité, un RIB à votre nom d’un établissement domicilié en France, un justificatif de domicile, vos derniers bulletins de salaire ou votre avis d’imposition selon l’offre choisie) et effectuez un premier versement minimum de 100 euros pour l’offre Welcome, 300 euros pour les autres types de Visa.Type de carte : Visa à autorisation systématiqueFrais de tenue de compte : 0 euro par anConditions de revenus : aucuneDécouvert autorisé : ouiMise à disposition d'un chéquier : ouiApplication : Boursorama Banque gratuitement sur le Play Store et l'App Store

L'offre Boursorama Banque en détail


3. ING : la meilleure banque en ligne pour ceux qui ne voyagent pas souvent

 

Les offres agressives des néobanques ont réussi à infléchir la stratégie d’ING : alors que la première banque en ligne à être arrivée sur le marché (en 2000), restait ferme et exigeait des revenus minimums pour accéder à ses offres, la banque au lion a revu sa position. Duis stembre dernier, elle a lancé ING Essentielle, une offre sans condition d’accès et de versements de revenus chaque mois sur le compte et surtout, entièrement gratuite, donc sans frais de tenue de compte. Elle comprend un compte courant associé à une carte Mastercard standard, c’est-à-dire à débit immédiat, mais à contrôle de solde et donc sans découvert autorisé. Pas de frais d’incident à craindre, donc en cas de dérapage budgétaire.

ING se démarque face aux offres concurrentes Ultim de Boursorama Banque et Fosfo de Fortuneo en ne prélevant aucuns frais si la carte n’est pas utilisée. Elle comprend aussi une assurance moyens de paiement gratuite à activer en cas de vol ou de perte (même si la loi est déjà très protectrice dans ces cas). Côté plafond de paiement et de retraits aux DAB, ING Essentielle est plutôt généreuse avec 2000 euros d’achats autorisés sur 30 jours glissants et 500 euros de retraits sur 7 jours glissants. Seule limite : la gratuité des retraits : seuls les cinq premiers sont gratuits chaque mois, ensuite, il faut payer 1 euro par retrait supplémentaire. Autre petite déction toutefois : ING n’offre pas la gratuité des opérations à l’étranger et prélève une commission de 2% des montants dépensés ou retirés aux distributeurs en devises. La banque offre toutefois de nombreuses fonctionnalités liées à la Mastercard : blocage/déblocage, code secret personnalisable ainsi que les transactions en temps réel. En revanche, elle est à la ramasse sur le paiement mobile : aucun service n’est proposé. Mais cela pourrait changer dans les toutes prochaines semaines, le logo ING venant d'apparaître chez les partenaires d'Apple Pay. L'arrivée du service de paiement mobile de la marque à la pomme devrait donc - enfin - arriver sous peu. L'établissement a récemment revu l'interface de son application Android qui devient bien plus lisible que précédemment. Il est désormais possible de se connecter à son compte en passant par le lecteur d'empreintes digitales de son smartphone.

Les éléments à retenir sur ING :

Offre de bienvenue : jusqu'à 80 eurosComment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site d’ING, saisissez vos données dans le formulaire, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos documents justificatifs (deux pièces d'identité, un RIB à votre nom et un justificatif de domicile) et effectuez un premier versement de 150 euros.Type de carte : Mastercard à débit immédiat à contrôle de soldeFrais de tenue de compte : 0 euro par anConditions de revenus : aucuneDécouvert autorisé : nonMise à disposition d'un chéquier : nonApplication : ING disponible gratuitement sur le Play Store et l'App Store 

L'offre ING en détail


4. Hello Bank : la meilleure banque en ligne sur mobile


Bien avant les néobanques, Hello Bank a été la première banque en ligne à offrir l’ensemble de ses services sur mobile. Propriété de BNP Paribas, l’établissement a récemment lancé deux nouvelles offres s’approchant de celles des nouvelles venues : « Hello One », un compte et sa carte complètement gratuits et sans condition, et « Hello Prime », pour 5 euros par mois, mais accessible à condition de pouvoir aligner 1000 euros de revenus par mois.

Penchons-nous sur les atouts de la version gratuite : elle fait au moins jeu égal avec N26 et Revolut avec l’absence de frais de tenue de compte, des fonctionnalités étendues liées à la carte Visa (opérations affichées en temps réel, blocage/déblocage, activation/désactivation des paiements sans contact…), aucun frais sur les paiements internationaux et des retraits aux distributeurs gratuits aux distributeurs BNP Paribas et de ses filiales à l’étranger.

Hello Bank autorise le dépôt d’espèces et de chèques dans les guichets automatiques de BNP Paribas (2.200), un petit plus très pratique, gratuit et illimité, pour ceux qui manipulent souvent du cash et qu’aucune autre banque en ligne n’offre. Les plafonds de retraits aux DAB et de paiement sont aussi confortables : 400 euros sur 7 jours consécutifs pour le premier, 1 000 euros sur 30 jours consécutifs pour le second. Mais elle ne comporte aucune autorisation de découvert. Enfin, l’offre “Hello One” est compatible avec deux services de paiement mobile : Apple Pay et Paylib.

Les éléments à retenir sur Hello Bank :

Offre de bienvenue : jusqu'à 50 eurosComment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site de Hello Bank, saisissez vos données dans le formulaire, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos pièces justificatives ( pièce d'identité, un RIB à votre nom d’une banque domiciliée en France et un justificatif de domicile) et effectuez un premier versement de 50 euros.Type de carte : Visa à autorisation systématiqueFrais de tenue de compte : 0 euro par anConditions de revenus : aucune pour l’offre "Hello One"Découvert autorisé : nonMise à disposition d'un chéquier : ouiApplication : Hello Bank disponible gratuitement sur le Play Store et l'App StoreL'offre Hello Bank en détail

5. BforBank : la meilleure banque en ligne pour les clients aux revenus réguliers


Au départ, BforBank, ne visait que la crème de la crème, autrement dit, les clients patrimoniaux, donc (très) aisés. Mais ça, c’était avant. Duis 2009 et son lancement par le Crédit Agricole, la banque en ligne fait preuve de plus d’ouverture. Mais contrairement à ses concurrentes, elle n’a pas cédé à la pression des néobanques : BforBank ne propose ainsi aucune offre sans condition d’accès. Pour y décrocher un compte assorti d’une carte Visa Classic, il faut montrer patte blanche, soit des revenus de 1 200 euros nets mensuels minimum. En l’échange, cette Visa a des atouts puisque cette carte à débit immédiat n’apporte pas les inconvénients liés à l’utilisation d’une carte à autorisation systématique, qui pose parfois problème aux péages, dans certaines stations-service ou dans les parkings.

Reste qu’à défaut d’en faire votre compte principal, la contrainte de cette offre réside dans les frais qui sont facturés si vous ne vous servez pas de votre CB : 6 euros par trimestre si vous n’effectuez pas au moins trois paiements ou retraits dans le même laps de temps. C’est loin d’être insurmontable, nous direz-vous, et vous avez raison ! Mais il existe un point plus ennuyeux pour les technophiles : la banque n’est toujours pas compatible avec les services de paiement mobile. Utilisateurs d’Apple Pay (qui devrait toutefois arriver d’ici fin 2020), de Google Pay ou de Samsung Pay, passez donc votre chemin !

Les éléments à retenir sur BforBank :

Offre de bienvenue : 0 euro (mi-mai 2020)Comment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site BforBank, remplissez le formulaire d’inscription, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos pièces justificatives (pièce d'identité, un RIB à votre nom d’une banque domiciliée en France, justificatif de domicile, vos derniers bulletins de salaire ou votre avis d’imposition selon l’offre choisie) et effectuez un premier versement d’un montant minimum de 150 euros.Type de carte : Visa Classic à débit immédiatFrais de tenue de compte : 0 euro par anConditions de revenus : 1200 euros de revenus nets / moisDécouvert autorisé : ouiMise à disposition d'un chéquier : ouiApplication : BforBank disponible gratuitement sur le Play Store et l'App StoreL'offre BforBank en détail

6. Monabanq : la meilleure banque en ligne pour ceux qui ont besoin du minimum

 

Avec son slogan "les gens avant l’argent", Monabanq s’est érigée en tant que banque en ligne proche des besoins ses clients. Ici, aucune gratuité des offres en l’échange de quoi l’établissement ne demande pas à ses clients de présenter des revenus minimum et réguliers. Reste qu’un justificatif de revenus est toutefois demandé à la souscription pour "adapter les moyens de paiements et plafonds proposés à votre situation". Du coup, il faut débourser des frais mensuels pour avoir accès aux offres de cette filiale du Crédit Mutuel. Ses comptes basiques Pratiq et Pratiq+ coûtent respectivement 2 euros et 3 euros par mois, quant à ceux offrant plus de services, Uniq et Uniq+, ils coûtent respectivement, 6 euros et 9 euros par mois et intègrent notamment l’accès à un chéquier ou à une assurance moyens de paiement.

Concentrons-nous donc sur l’offre Pratiq, censée répondre aux besoins du quotidien. Elle offre un compte courant assorti d’une carte au choix : une Visa Classic ou une Visa à autorisation systématique, pour éviter les découverts. Mais aussi à une Visa Premier à condition de s’acquitter de 3 euros supplémentaires par mois, soit des frais annuels de 60 euros, ce qui reste raisonnable pour une carte gold. Côté services, les paiements et les retraits effectués dans la zone euro sont gratuits, mais pas ceux réalisés duis des contrées plus lointaines (2% des montants prélevés). Chose appréciable, il est possible de déposer des chèques aux 2000 guichets des agences CIC (qui appartiennent aussi au Crédit Mutuel). En revanche, impossible d’obtenir un chéquier, de déposer des espèces gratuitement (5 euros facturés par opération !), ou d’effectuer un virement instantané sans frais (1 euro chaque !). Monabanq ne propose aussi aucun service de paiement mobile. Pratiq n’est donc pas le compte le plus indiqué pour les clients recherchant une offre complète et sans frais cachés.

Les éléments à retenir sur Monabanq :

Offre de bienvenue : jusqu'à 120 eurosComment ouvrir un compte : rendez-vous sur le site de Monabanq, saisissez vos données dans le formulaire, choisissez votre offre, signez votre contrat avec le code de confirmation reçu par SMS, fournissez vos pièces justificatives (une pièce d'identité, un RIB à votre nom, un justificatif de domicile et de revenus) et effectuez un premier versement de 150 euros.Type de carte : Visa Classic, Visa à autorisation systématique, Visa premier (+3 euros/mois)Frais de tenue de compte : 2 euros/moisConditions de revenus : aucuneDécouvert autorisé : oui, mais payant + 8 eurosMise à disposition d'un chéquier : nonApplication : Monabanq disponible gratuitement sur le Play Store et l'App StoreL'offre Monabanq en détail

La meilleure banque en ligne en juin 2020 selon CNET France

Il ne nous a pas été facile de départager les banques lignes du marché. Chacune avançant des arguments intéressants pour des profils très différents. Aujourd’hui, la meilleure banque en ligne est selon nous Fortuneo, grâce à son éventail d’offres qui se complètent et son accessibilité.


Fortuneo

Pourquoi nous préférons Fortuneo plutôt qu’une autre ? C’est parce que la banque en ligne a pris son temps avant de lancer sa carte Fosfo. Et qu’elle a du coup réussi à la positionner sur la première marche du podium des offres gratuites. Ceci grâce à l’absence complète de frais lors des retraits aux distributeurs et des opérations réalisées à l’étranger ou encore grâce aux multiples fonctionnalités de pilotage de la carte que l’on trouve sur l’application de la maison. Ainsi, Fortuneo propose l’offre gratuite la plus complète, y compris face à la carte Ultim de Boursorama et même face aux néobanques comme N26 et Revolut. Le tout en pouvant bénéficier des services dématérialisés de la banque comme les chèques en ligne. Seul bémol à apporter à ce tableau idyllique : si vous êtes actuellement client d’une néobanque, impossible de devenir client de Fortuneo et de sa carte Fosfo, la banque rejetant toutes les demandes des clients d’Orange Bank, N26 ou Revolut… Dommage.

L'offre Fortuneo en détail


Les points clés pour choisir la banque en ligne qui vous ressemble

Difficile de s'y retrouver parmi toutes ces banques en ligne et l'arrivée des néobanques en France n'arrange rien. Voici les éléments à retenir avant de vous lancer dans l'aventure.

 


Qu'est-ce qu'une banque en ligne ?

Les banques en ligne, sans agences, ne sont pas des jeunettes. Voici plus de 20 ans qu’elles sont actives sur le marché bancaire français. Boursorama Banque, Fortuneo, ING, Monabanq… Toutes sont des émanations des grandes banques de réseau. Ce qu’elles ont apporté à leurs clients ? Des frais bancaires au ras des pâquerettes, des interfaces en ligne permettant de gérer de manière autonome son budget ainsi que des innovations sur les moyens de paiement, comme les cartes bancaires virtuelles pour payer en sécurité sur le net, la remise de chèques digitale ou, désormais, les virements instantanés.

Mieux, mises sous pression par l’arrivée sur le marché des néobanques, comme Orange BankN26Nickel ou Revolut, elles ont aussi su s’adapter à la nouvelle donne imposée par ces établissements mobiles et agiles. Principal changement : alors que les banques en ligne réservaient l’accès à leurs cartes bancaires classiques et haut de gamme sans frais à des conditions de revenus minimums, toutes ont lancé des formules de compte courant + CB gratuites et sans condition à l’entrée. De quoi réfléchir à deux fois avant de choisir.


Quelles sont les différences entre une banque en ligne et une néobanque ?

Contrairement à la majorité des néobanques, les banques en ligne permettent l’accès à toute l’étendue des services bancaires : crédits immobiliers et à la consommation, livrets d’épargne, placements… Mais la frontière tend à s'estomper de plus en plus à tel point qu'il est désormais très facile de les confondre. Certaines néobanques possèdent désormais un agrément bancaire comme leurs cousines. Ce précieux sésame leur permet de proposer les services d'une banque traditionnelle (compte courant et carte, découvert autorisé, chéquier, crédits, produits d'épargne…). Retenez que les banques en ligne ont été lancées par des grandes banques il y a 20 ans alors que les néobanques sont beaucoup plus jeunes et émanent généralement soit d'une start-up, soit d'une grande entrrise.


Pourquoi passer à une banque en ligne ?

Une banque en ligne offre généralement les mêmes services qu'une banque traditionnelle et permet à son client de piloter son compte avec beaucoup plus de souplesse duis un ordinateur ou duis une application sur smartphone ou tablette. Elle facilite aussi considérablement certaines démarches. La souscription à une assurance vie ou à un livret d'épargne peut être réalisée exclusivement en ligne.


Quelles sont les banques en ligne gratuites ?

Toutes les banques en ligne citées dans notre comparatif ont des offres gratuites exctée Monabanq mais cela ne l'empêche pas de figurer parmi les plus intéressantes du marché.

{ "@context": "https://schema.org", "@type": "FAQPage", "mainEntity": [{ "@type": "Question", "name": "Qu'est-ce qu'une banque en ligne ?", "acctedAnswer": { "@type": "Answer", "text": "Les banques en ligne, sans agences, ne sont pas des jeunettes. Voici plus de 20 ans qu’elles sont actives sur le marché bancaire français. Boursorama Banque, Fortuneo, ING, Monabanq… Toutes sont des émanations des grandes banques de réseau. Ce qu’elles ont apporté à leurs clients ? Des frais bancaires au ras des pâquerettes, des interfaces en ligne permettant de gérer de manière autonome son budget ainsi que des innovations sur les moyens de paiement, comme les cartes bancaires virtuelles pour payer en sécurité sur le net, la remise de chèques digitale ou, désormais, les virements instantanés. Mieux, mises sous pression par l’arrivée sur le marché des néobanques, comme Orange Bank, N26, Nickel ou Revolut, elles ont aussi su s’adapter à la nouvelle donne imposée par ces établissements mobiles et agiles. Principal changement : alors que les banques en ligne réservaient l’accès à leurs cartes bancaires classiques et haut de gamme sans frais à des conditions de revenus minimums, toutes ont lancé des formules de compte courant + CB gratuites et sans condition à l’entrée. De quoi réfléchir à deux fois avant de choisir." } },{ "@type": "Question", "name": "Quelles sont les différences entre une banque en ligne et une néobanque ?", "acctedAnswer": { "@type": "Answer", "text": "Contrairement à la majorité des néobanques, les banques en ligne permettent l’accès à toute l’étendue des services bancaires : crédits immobiliers et à la consommation, livrets d’épargne, placements… Mais la frontière tend à s'estomper de plus en plus à tel point qu'il est désormais très facile de les confondre. Certaines néobanques possèdent désormais un agrément bancaire comme leurs cousines. Ce précieux sésame leur permet de proposer les services d'une banque traditionnelle (compte courant et carte, découvert autorisé, chéquier, crédits, produits d'épargne…). Retenez que les banques en ligne ont été lancées par des grandes banques il y a 20 ans alors que les néobanques sont beaucoup plus jeunes et émanent généralement soit d'une start-up, soit d'une grande entrrise." } },{ "@type": "Question", "name": "Pourquoi passer à une banque en ligne ?", "acctedAnswer": { "@type": "Answer", "text": "Une banque en ligne offre généralement les mêmes services qu'une banque traditionnelle et permet à son client de piloter son compte avec beaucoup plus de souplesse duis un ordinateur ou duis une application sur smartphone ou tablette. Elle facilite aussi considérablement certaines démarches. La souscription à une assurance vie ou à un livret d'épargne peut être réalisée exclusivement en ligne." } },{ "@type": "Question", "name": "Quelles sont les banques en ligne gratuites ?", "acctedAnswer": { "@type": "Answer", "text": "Toutes les banques en ligne citées dans notre comparatif ont des offres gratuites exctée Monabanq mais cela ne l'empêche pas de figurer parmi les plus intéressantes du marché." } }] }


Lire l'article sur cnetfrance.fr

OnePlus Buds : les écouteurs sans fil seront présentés le 21 juillet

OnePlus Buds : les écouteurs sans fil seront présentés le 21 juillet Le constructeur chinois a officialisé la date de présentation de ses nouveaux écouteurs sans fil.

Forfaits mobiles 60 Go à partir de 4,99€ : B&You, RED by SFR ou Cdiscount Mobile, en refait le match

Forfaits mobiles 60 Go à partir de 4,99€ : B&You, RED by SFR ou Cdiscount Mobile, en refait le match Entre les tauliers du bon plan forfait RED by SFR et B&You, Cdiscount Mobile entend se faire une belle place avec un forfait 60 Goaffiché à 4.99 euros. Quel opérateur et forfait choisir ce week-end ? On refait le match

8 bonnes raisons de choisir un téléviseur QLED Samsung

8 bonnes raisons de choisir un téléviseur QLED Samsung Samsung n’est pas le plus gros vendeur de téléviseurs par hasard. Le géant coréen doit sa place à son sens de l’innovation au service d’une expérience de divertissement toujours plus immersive. Sa gamme de TV QLED en est la parfaite illustration.

Xiaomi : pour la conférence du 15 juillet, le plein d'objets connectés ?

Xiaomi : pour la conférence du 15 juillet, le plein d'objets connectés ? Xiaomi devrait profiter de l'occasion pour dévoiler de nouveaux objets connectés, comme le constructeur l'a laissé entendre sur les réseaux sociaux.

Amazon Prime Video : trois très bons films atypiques et palpitants à voir ou revoir

Amazon Prime Video : trois très bons films atypiques et palpitants à voir ou revoir Vous voulez visionner un long-métrage de référence sur sur Amazon Prime Video ? Pour vous aider à choisir, voici notre sélection de trois pépites cinématographiques du catalogue de la plateforme de streaming par abonnement (SVoD).