South Park "censuré" sur Netflix : après un mea-culpa maladroit, le flou demeure

South Park

Duis le 26 stembre, Netflix annonce fièrement l'arrivée des saisons 15 à 21 de South Park dans son catalogue. Une façon de répondre (tant bien que mal) à Amazon Prime Video, son concurrent numéro 1, qui s'est adjugé les droits de l'ensemble de la décapante série animée. Malheureusement pour la firme de Reed Hastings, les réjouissances auront été de courte durée. Ces derniers jours, des spectateurs attentifs ont constaté que certains épisodes manquaient à l'appel et ils n'ont pas tardé à interpeller la plateforme sur Twitter dans la foulée. Netflix a fini par répondre, sans parvenir à éteindre la polémique, bien au contraire. Retour sur un imbroglio et des erreurs de communication dont le géant du streaming n'est pas coutumier. 


Netflix et South Park ? Un mariage qui peut surprendre, le show ne correspond pas toujours à l'image progressiste revendiquée par Netflix. Pourtant, l'union annoncée a la fin du mois de stembre a bien eu lieu et st saisons ont été mises en ligne. Reste que certains épisodes sont, étonnamment, absents du catalogue. Ils abordent des sujets comme la Shoah, le handicap ou encore le terrorisme (des thématiques récurrentes dans la série). Au total, 10 épisodes sur 78 manquent à l'appel. Une mystérieuse disparition qui a suscité beaucoup d'émoi sur les réseaux sociaux. 



Des épisodes censurés ?

Face à l'ampleur que prenait "l'affaire South Park" sur Twitter, Netflix France a donc dû s'expliquer le 7 octobre, arguant : "Des épisodes ont été censurés lors de leur toute première diffusion en France. Ils sont considérés comme dénigrants pour certaines communautés par les autorités audiovisuelles locales. On le respecte pour des raisons légales". 

 

Sauf que ces épisodes n'ont jamais été censurés en France, comme l'a confirmé le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel à Check News. L'autorité souligne qu'elle avait réclamé à Game One, diffuseur de la série en France, d'indiquer deux épisodes de la saison 10 (pas disponibles sur Netflix donc) comme "déconseillés au moins de douze ans" , mais rien de plus.

En hexagone le CSA est la seule autorité compétente du secteur. Or, il n'agit qu'à posteriori et ne peut donc pas censurer. Mais surtout, il ne surveille pas les programmes des services de streaming sur Internet comme Netflix. "Nous avons des prérogatives sur les plateformes vidéo, notamment via la recommandation relative à la lutte contre la manipulation de l'information. Mais en aucun cas le CSA ne peut se prononcer sur les programmes avant qu'ils ne soient diffusés", explique ainsi l'autorité.

Bref, l'argumentaire de la firme ne tient pas la route. Nous avons interrogé Netflix à ce sujet sur Twitter et via son service presse, ce dernier nous a renvoyé vers un "erratum" publié sur le compte Twitter de la société. Quant à notre tweet, publié une heure avant l'erratum, il est duis introuvable. Si vous le voyez, faîtes-nous signe !




Une communication ratée 

L'erratum en question indique ceci : "dans notre précédent tweet, nous avons partagé une explication erronée. Les épisodes de South Park disponibles sur Netflix sont, tout simplement, ceux que les ayant-droits nous ont proposés. Désolé pour cela.". Un rétropédalage qui fait tâche, d'autant qu'il est loin de tout expliquer.

  

Déjà parce que cela semble étonnant que le groupe Viacom, propriétaire de la chaîne Comedy Central, producteur et diffuseur historique de la série, ait proposé à Netflix des saisons tronquées. Ensuite parce que d'autres ont bien eu accès aux épisodes, eux, notamment Apple qui les diffuse sur iTunes. À moins que l'ayant droit ait décidé, à un moment donné, de cesser de commercialiser ces épisodes pour une raison inconnue. Mystère... Nous avons contacté Viacom pour plus d'informations à ce sujet, nous attendons leur réponse.

Capture d'écran de l'épisode World War Zimmermann, supprimé de Netflix. ( à lire aussi Nouveautés du catalogue Amazon Prime video : quelles séries et films regarder ce mois-ci ?

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Stranger Things saison 4 : date de sortie, casting, intrigue, rumeurs… tout ce que l'on sait

Stranger Things saison 4 : date de sortie, casting, intrigue, rumeurs… tout ce que l'on sait MàJ 08/11/19 - C'est désormais officiel, Eleven, Will, Dustin, Mike et le reste de l’équipe seront de retour pour de nouvelles aventures. En prime, nous avons même le titre du premier épisode. Sinon, vous trouverez ici toutes les dernières informations et rumeurs crédibles sur la quatrième saison de Stranger Things.

RED by SFR : forfait mobile et box Internet, les vrais bons plans de la semaine

RED by SFR : forfait mobile et box Internet, les vrais bons plans de la semaine Cette semaine RED by SFR relance ses deux offres les plus attrayantes de l'année, un forfait mobile 60 Go et une offre fibre ultra complète. C'est de nouveau le bon moment de considérer les promos de l'opérateur sans engagement RED.

Beyond Meat, pourquoi cet engouement pour les steaks vegan ?

Beyond Meat, pourquoi cet engouement pour les steaks vegan ? Soutenues par plusieurs géants de la tech, les start-ups spécialisées dans la fabrication de viande végétale ou synthétique, fleurissent. Des véganes aux flexitariens, les consommateurs aussi, s’emballent actuellement pour cette fausse viande. Sauvera-t-elle le monde... ou rapportera-t-elle surtout de l’argent ?

Fin du suspense, on sait maintenant quand Disney + sera lancé en France

Fin du suspense, on sait maintenant quand Disney + sera lancé en France Disney s'est fendu d'un tweet pour révéler la date de sortie officielle de son service de streaming dans plusieurs pays européens, dont la France.

Honor 9X : notre première prise en main

Honor 9X : notre première prise en main Alors que Huawei (et donc Honor) souffrent toujours de l’embargo américain, Honor lance un nouveau modèle propulsé par Android et les services Google. Le Honor 9X arrive officiellement en France, voici notre première prise en main.

Apple TV + n'aurait pas cassé pas la baraque pour son lancement outre-Atlantique

Apple TV + n'aurait pas cassé pas la baraque pour son lancement outre-Atlantique Selon les premières estimations, Apple TV + a réalisé un démarrage plutôt timide le jour de son lancement outre-Atlantique.