Piratage : les objets connectés sont à l’origine des récentes vagues de cyberattaques

Piratage : les objets connectés sont à l’origine des récentes vagues de cyberattaques

Vendredi, trois cyberattaques de grande ampleur, dont les auteurs restent inconnus, ont empêché des millions d’internautes américains d’accéder à différents sites web, dont Twitter, Amazon, Spotify, eBay, Netflix, Reddit, Airbnb, ainsi qu’à plusieurs médias comme CNN, le Guardian ou le New York Times, pour ne citer qu’eux. En France, des ralentissements se seraient également faits sentir. 

En réalité, aucun de ces sites n’a été directement visé. Les pirates ont en effet attaqué Dyn, une société qui traduit les noms de domaines (comme karim.tn) en adresses IP (suite de chiffres : 194.153.205.26 par exemple) afin de rediriger les internautes sur le site souhaité. Et d’après Dyn, les pirates ont employé des failles présentes au sein d’objets connectés.



Attaque DDoS via Mirai

Le service DNS explique dans un communiqué que les vagues d’attaques de vendredi étaient de type DDoS (déni de service distribué). Il s’agit de surcharger un serveur de requêtes afin de le rendre indisponible. Ces requêtes sont généralement envoyées grâce à un réseau de machines « zombies », qui sont elles-mêmes piratées. Et selon Dyn, les « dizaines de millions » d’appareils utilisés vendredi étaient infectés par le botnet Mirai, spécialisé dans l’Internet des objets. Il s’agissait donc d’objets connectés.

« Ces attaques vont continuer d’harceler nos organisations, surtout avec l'essor d'objets connectés non sécurisés. Malheureusement, ce que nous voyons n'est que le début en termes de botnets à grande échelle », prévient Ben Johnson, ancien pirate informatique pour le compte de la NSA et cofondateur de la société Carbon Black. Les régulateurs vont avoir du pain sur la planche pour encadrer ces appareils.

Crédit image : bykst (Pixabay


à lire aussi Les meilleurs bracelets connectés d'août 2020

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Pour la précommande du Galaxy Note 20 Ultra, Samsung offrirait les Galaxy Buds Live

Pour la précommande du Galaxy Note 20 Ultra, Samsung offrirait les Galaxy Buds Live Une image marketing semble indiquer que Samsung offrira les écouteurs Galaxy Buds Live pour la précommande d'un Galaxy Note 20 Ultra.

Marché européen du smartphone : le secteur voit rouge, mais un constructeur tire son épingle du jeu

Marché européen du smartphone : le secteur voit rouge, mais un constructeur tire son épingle du jeu Samsung domine toujours le marché européen, mais un fabricant chinois affiche une croissance insolente.

Voiture électrique : BMW ambitionne de recycler 96% des composants de ses batteries

Voiture électrique : BMW ambitionne de recycler 96% des composants de ses batteries Le constructeur automobile BMW souhaite recycler 96% des composants des batteries lithium-ion. La solution pourrait être de rapatrier la production.

Apple confirme un retard de « quelques semaines » pour le prochain iPhone 5G

Apple confirme un retard de « quelques semaines » pour le prochain iPhone 5G La firme à la pomme a connu une progression de ses ventes d’iPhone sur le deuxième trimestre en pleine pandémie de coronavirus. Mais elle a prévenu les investisseurs que le lancement des nouveaux iPhone 2020 serait décalé par rapport au calendrier habituel de fin septembre.

Les revenus de Google ont souffert du coronavirus, mais ils dépassent tout de même les prévisions

Les revenus de Google ont souffert du coronavirus, mais ils dépassent tout de même les prévisions Le géant de la recherche affirme avoir constaté une « amélioration progressive » de son activité publicitaire depuis le premier trimestre, mais met en garde contre une économie « fragile ».

Orange se détourne à son tour de Huawei pour déployer son réseau 5G en Europe

Orange se détourne à son tour de Huawei pour déployer son réseau 5G en Europe Orange ne devrait plus s'appuyer sur Huawei pour développer son réseau 5G en Europe.