Idée de sortie à Paris : le Jardin des Plantes se transforme en aquarium lumineux géant

Idée de sortie à Paris : le Jardin des Plantes se transforme en aquarium lumineux géant

Duis l’année dernière, à l’époque de Noël, le Jardin des Plantes s’illumine de mille feux. Après le monde animal terrestre, c’est maintenant à la faune océanique de s’installer au milieu des pelouses et de la ménagerie. Du 18 novembre au 19 janvier, entre 18 h et 23 h, vous êtes invité à une déambulation nocturne. 



Lanternes chinoises, art et démesure

L’année dernière, plus de 370 000 visiteurs ont appréciés « Espèces en voie d’illumination » et c’est maintenant au tour de la faune marine d’être exposée. Le conct est très simple, une plongée dans l’univers océanique. Ainsi, ce sont 50 tableaux composés de plusieurs centaines de structures lumineuses (LED) à taille d’homme ou réellement monumentales (jusqu’à 10 mètres de haut ou 30 mètres de long).


Elles ont été conçues en chine. Non pas pour des raisons de coût, le pays est simplement celui qui maîtrise totalement chaque aspect de la conction, la production et l’installation de lanternes chinoises justement. Le résultat est simplement magique, suivez la visite avec nous. 



L’océan en quatre univers

La balade ne commencera pas une promenade sur le littoral tropical où flamant rose, coquillage, crabes, crocodiles superbement modélisés occupent les pelouses à l’entrée du Jardin des plantes.


Ensuite, plongeons dans les mers chaudes, ses tortues marines, ses poissons-volants et n’oublions pas le grand requin blanc, l’orque, le poisson mandarin, la pieuvre et même un banc de poissons-volants.


Allons maintenant plus en profondeur pour découvrir la faune des abysses où de majestueuses méduses semblent flotter dans les airs en compagnie d’Anoplogaster Cornuta et leurs dents acérées ou encore la Baudroie abyssale et sa lanterne phosphorescente au-dessus des yeux.


Enfin, nous remontons dans les eaux froides où orques, homards, morses et ours polaires terminent la visite. Le point commun entre tous ces tableaux est le talent avec lequel ils sont réalisés. Les détails sont soignés et une réelle harmonie se dégage. Les variations de couleurs ou les mouvements de certains apportent encore plus de magie. 

Quand poisson-clown (impossible de les rater, les enfants hurlent Nemo) et raie manta s’associent dans une complémentarité qui correspond à la réalité de la vie animale. Toutefois, découvrir les espèces océaniques et illuminer nos yeux n’est pas le seul but recherché. Chaque tableau est accompagné d’un petit panneau qui décrit les caractéristiques de l’espèce et les dangers qu’elle court. Du changement climatique à l’action directe de l’homme, chacune voit son existence dans le temps compromise. 

Au milieu de parcours, un espace restauration en extérieur est présent. Une petite raclette (12 euros), des frites aux truffes (7 euros), une crêpe au sucre (3 euros) ou un chocolat chaud (3,50 euros), il y’a même un petit espace asiatique. Cela permet une petite pause, surtout dans le froid hivernal mais les prix ne sont pas donnés.



Avis

Il est difficile de résister à cette visite à la fois féérique et éducative. Le temps s’écoule doucement malgré l’excitation des plus petits qui seront au final comme les grands captivés. Si vous avez un smartphone avec un mode nuit pour la photographie, prenez-le. Sinon vous garderez peu de souvenirs exploitables. Le tarif pour une activité parisienne n’est pas excessif, 15 euros par adulte (plus de 13 ans), 12 euros pour les enfants de 3 à 12 ans et gratuits pour les moins de 3 ans. Un forfait tribu pour deux adultes et deux enfants est facturé 48 euros. Si vous ajoutez quelques gourmandises, cela peut monter rapidement. Toutefois, durant ce moment hors du temps, adulte et petits seront coupés du monde, occupés à leur plongée maritime et lumineuse. 


Lire l'article sur cnetfrance.fr

Google Pixel 4a officiel : le photophone accessible presque parfait (sur le papier)

Google Pixel 4a officiel : le photophone accessible presque parfait (sur le papier) Après plusieurs mois d'attente, le Pixel 4a a enfin été officialisé. Pour moins de 350 euros, Google propose une formule très engageante qui coche toutes les cases, sauf une.

PS5 / Xbox Series X : le prix des deux consoles divulgué par Carrefour ?

PS5 / Xbox Series X : le prix des deux consoles divulgué par Carrefour ? La PS5 et la Xbox Series X seront disponibles avant la fin de l'année et il se peut que la console de Microsoft soit plus accessible que celle de Sony.

Pour profiter du Pixel 4a à fond, il faudra payer 150 euros de plus

Pour profiter du Pixel 4a à fond, il faudra payer 150 euros de plus Alors que la 5G tend à se démocratiser dans le monde, Google propose cette fonctionnalité en option sur son futur entrée de gamme, le Pixel 4a. Une stratégie qui lui permet d'annoncer un ticket d'entrée à 350 euros.

5G : le Conseil d'État retoque Bouygues Telecom, la procédure d'attribution aura bien lieu

5G : le Conseil d'État retoque Bouygues Telecom, la procédure d'attribution aura bien lieu Bouygues Telecom avait saisi le Conseil d'État pour faire reporter la procédure d'attribution des fréquences 5G.

Huawei : tout ce qu’il faut savoir sur la polémique qui entoure le géant chinois et les principales dates de la controverse

Huawei : tout ce qu’il faut savoir sur la polémique qui entoure le géant chinois et les principales dates de la controverse MàJ le 04/08/2020 - Plus gros équipementier télécoms et numéro deux mondial du marché des smartphones, Huawei est pourtant dans le collimateur de plusieurs pays pour ses liens supposés avec le gouvernement chinois.