Free Mobile : 19,99 euros/mois pour de l’illimité total sans engagement

Free Mobile : 19,99 euros/mois pour de l’illimité total sans engagement

Se positionnant en vilain petit canard sans cesse raillé par les trois opérateurs mobiles déjà en place en France (Orange, SFR et Bouygues Télécom), Free a enfin, après de nombreux jours de buzz, présenté ses offres, lui qui devient le quatrième opérateur sur le réseau 3G. Il propose ainsi aux utilisateurs de « cesser d’être pris pour des pigeons » en mettant fin à un certain nombre de contraintes voire « d’escroqueries » : toutes les offres seront sans engament, avec des conditions générales de vente simplifiées, et des tarifs qui doivent « enfin ne plus être les plus élevés d’Europe voire du monde ».

Autre élément mis en avant : la fin des tarifs de roaming lorsque vous téléphonez à l’étranger, notamment pour ceux qui sont frontaliers, à votre « voisin » du pays d’à-côté. Du coup, comme la téléphonie fixe, les offres Free Mobile intégreront un certain nombre de destinations incluses en illimitées dans le forfait : Europe, Suisse, Dom-Tom, Etats-Unis, Canada, etc. En tout, 40 destinations en dehors de la France.

Comme la voix et les SMS, les MMS seront illimités et les usages de l’Internet inclus dans le forfait seront étendus, englobant des usages comme la télévision et la voix sur IP, avec un « fair use » (limite au-delà de laquelle le débit est réduit) de 3 Go. Enfin, Free Mobile va permettre de se connecter en Wi-Fi au large réseau de hot-spots constitué de toutes les Freebox installées sur le parc Internet.

Sondage : pensez-vous passer chez Free Mobile

Portabilité du numéro, résiliation, débloquer son mobile, ce qu'il faut savoir avant de vous abonner chez Free Mobile

Forfaits Free Mobile : ce qu'il faut savoir en une image



Tarifs : de 19,99 à 0 euros par mois

Concernant les tarifs, Free avait en 2008 évoqué l’idée de « diviser par deux » le prix des abonnements. L’objectif est bel et bien atteint avec un tarif de base de 19,99 euros/mois pour un forfait avec donc de l’illimité sur la voix, les SMS, les MMS, les données (fair use 3 Go) et avec 40 destinations incluses à l’étranger. Cendant, certains éléments de ce forfait peuvent être « bloqués », par exemple par les parents pour limiter l’usage du portable par leurs enfants.

Pour les abonnés Freebox (n’importe quelle offre ADSL) qui souhaitent passer au quadruple-play en souscrivant à Free Mobile, le prix de ce forfait est fixé à 15,99 euros. Autre amélioration selon Free : la baisse du prix, par rapport à l’existant, du coût des appels duis l’étranger : 0,50 euros/minute.
 
Par ailleurs, Free propose un forfait incluant 60 minutes de voix et 60 SMS pour 2 euros par mois. « En faisant de la marge » précise Free et avec un dépassement de forfait à 5 centimes d’euro la minute et 1 centime d’euro par SMS. Et pour les abonnés Freebox, le prix de ce forfait passe carrément à 0 euro !



Des téléphones non subventionnés

Par contre, le forfait Free Mobile est totalement décorrélé du téléphone, qui peut être acheté en même temps ou ailleurs. Cendant, Free annonce proposer tous les mobiles et smartphones du marché, dont l’iPhone 4S. Le paiement du mobile peut être effectué au comptant ou à crédit, sur 12, 24 ou 36 mois. Il s’agit de mobiles qui ne sont pas « simlockés », c'est-à-dire liés en particulier à cet opérateur.


 
Ces forfaits sont disponibles dès aujourd’hui sur mobile.free.fr, par téléphone au 10 44 et dans les quelques boutiques physiques ouvertes par Free. Officiellement, ils sont réservés, en « offre de lancement », à 3 millions d’abonnés. Mais on ne voit guère comment ensuite Free Mobile pourrait relever ses tarifs ou modifier ses conditions.

Les autre opérateurs peuvent donc s’attendre à de nombreux désabonnements, à condition que la qualité du réseau et du service suive. Mais cela, on le saura vite tant la communauté Free est active.

En pratique : Portabilité du numéro, résiliation et débloquer votre mobile, ce qu’il faut savoir avant de s’abonner


à lire aussi Fibre : notre guide pour choisir le meilleur opérateur ou le meilleur forfait

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Netflix : 3 films et séries cultes à regarder ce week-end

Netflix : 3 films et séries cultes à regarder ce week-end Rien de nouveau sur Netflix cette semaine ? Pas de problème ! C'est l'occasion ou jamais de commencer ou reprendre le visionnage des meilleures séries du catalogue de la plateforme. CNET France vous livre ses conseils pour passer un bon week-end sous la couette, sur le canapé ou où vous voulez.

Poker : l’IA de Facebook terrasse des pros du Texas hold'em

Poker : l’IA de Facebook terrasse des pros du Texas hold'em Le réseau social s'est associé à l'Université Carnegie Mellon pour concevoir un bot joueur de poker dopé à l’intelligence artificielle qui sait visiblement très bien quand se coucher et quand suivre.

La Nintendo Switch Lite fait parfaitement sens et voici pourquoi

La Nintendo Switch Lite fait parfaitement sens et voici pourquoi Une Nintendo Switch qui ne « switch » pas ? L’idée est peut-être moins saugrenue qu’elle n’en a l’air…

Splinter Cell et Assassin's Creed en réalité virtuelle pour Facebook / Oculus ?

Splinter Cell et Assassin's Creed en réalité virtuelle pour Facebook / Oculus ? Facebook aurait signé un deal avec Ubisoft pour porter ses franchises populaires sur les casques Oculus.

Sélection RED by SFR : les bons plans sur les forfaits mobile et fixe et ce que l'on en pense

Sélection RED by SFR : les bons plans sur les forfaits mobile et fixe et ce que l'on en pense Le taulier de la promo sur les forfaits, alias RED by SFR est toujours présent dès qu'il s'agit de lâcher des bons plans forfait (et gagner de nouveaux abonnés). Voici ce qui est intéressant cette semaine chez l'opérateur.

Jeu vidéo et santé : unis pour le meilleur et pour guérir ?

Jeu vidéo et santé : unis pour le meilleur et pour guérir ? Trop bêtes, trop violents ou trop addictifs... Si c'est ce que vous pensez des jeux vidéo, ce qui va suivre pourrait bien vous faire changer d'avis. Depuis quelques années, la tendance est au jeu vidéo thérapeutique. L'objectif ? Aider les patients avec le gaming, faire du vidéoludique une solution reconnue par les professionnels et pourquoi pas un jour, remboursé par la sécurité sociale.