Du rififi chez Salto : Free dépose un recours auprès du Conseil d'État

Du rififi chez Salto : Free dépose un recours auprès du Conseil d'État

Free persiste et signe en s'opposant à la plateforme de SVoD Salto, d'après les informations de nos confrères La Lettre A. L'opérateur a déposé un recours auprès du Conseil d'Etat pour signifier son rejet au fruit de l'association de France Télévisions, M6 et TF1. Cette situation n'a rien d'inédit : en juillet dernier, la firme de Xavier Niel avait déjà alerté l'Autorité de la concurrence sur les risques que rrésentaient, selon elle, Salto pour les FAI.

Salto : prix, date de lancement, catalogue et concurrence... ce qu'il faut savoir sur le Netflix à la française

Comment expliquer cette démarche ? Concrètement, Free s'inquiète de la création "d'un cartel vis-à-à des distributeurs", comme l'opérateur l'aurait mentionné dans une lettre citée par Electron Libre le 24 juillet dernier. Sa principale peur est financière puisque l'opérateur estime que les trois actionnaires de Salto (une entrrise indépendante) pourraient choisir de favoriser le service au moment de définir les prix demandés aux différents FAI pour la diffusion de leurs antennes. C'est plus particulièrement le service de diffusion des chaînes en direct intégré à Salto qui inquiète la firme de Xavier Niel. 

Ces états d'âme sont aussi motivés par le poids des trois groupes en France où ils péseraient  "80% de l'audience". Hypothétiquement, les chaînes gratuites de la TNT pourraient choisir d'être uniquement diffusées sur Salto plutôt que sur les box. Free serait alors contraint de passer à la caisse pour maintenir la diffusion. Une situation qui nous rappelle étrangement ce qui s'est passé en août dernier lorsque les chaînes BFM et RMC n'ont plus été diffusées.

Rappelons que, sauf nouveau rebondissement, la nouvelle plateforme de SVoD sera accessible le 3 juin 2020.

Séries et films Netflix : les nouveautés du catalogue ce mois-ci 

à lire aussi Quel VPN pour Netflix duis la France ou les autres pays ?

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Firefox 76 protègera vos mots de passe enregistrés avec celui du système

Firefox 76 protègera vos mots de passe enregistrés avec celui du système Le navigateur va modifier la façon dont il protège les mots de passe qui sont mis en mémoire par l'utilisateur pour éviter qu'un tiers puisse les visualiser.

Attestation de sortie et démarches : un site pour les plus mal à l'aise avec le numérique

Attestation de sortie et démarches : un site pour les plus mal à l'aise avec le numérique Lancé avec le soutien du gouvernement, le site propose plus de 50 tutoriels et un numéro pour joindre des médiateurs afin d'être aidé dans des démarches telles que réaliser des attestations de sortie, se déclarer à Pole Emploi ou bénéficier d'une téléconsultation avec son médecin.

Covid-19 : l'AFNOR publie un guide pour fabriquer correctement ses masques barrière

Covid-19 : l'AFNOR publie un guide pour fabriquer correctement ses masques barrière L’association AFNOR a publié un guide de bonnes pratiques pour les particuliers et industriels permettant de fabriquer un "masque barrière" en bonne et due forme, mais malgré tout moins protecteur que les masques chirurgicaux et FFP2.

Sosh, RED by SFR ou B&You : on refait le match du meilleur forfait à 15 euros

Sosh, RED by SFR ou B&You : on refait le match du meilleur forfait à 15 euros Bouygues, SFR et Orange s'affrontent de nouveau cette semaine sur le terrain du sans engagement avec leurs offres B&You, RED et Sosh qui incluent 50 ou 60 Go pour 14 ou 15 euros. Quel est le meilleur forfait mobile en promo du moment ?

Téléconsultation : remboursement, prix et fonctionnement, tout ce qu’il faut savoir

Téléconsultation : remboursement, prix et fonctionnement, tout ce qu’il faut savoir En plein confinement due au Coronavirus, la téléconsultation apparaît comme la solution pour consulter rapidement un médecin, en toute sécurité, tout en évitant d’engorger les salles d’attente. Mode d’emploi.

Microsoft revoit ses investissements dans la reconnaissance faciale

Microsoft revoit ses investissements dans la reconnaissance faciale Le géant américain Microsoft a retiré sa participation dans le jeune pousse AnyVision spécialisée dans la reconnaissance et a décidé de ne plus prendre de participation minoritaire dans des entreprises faisant commerce de cette technologie.