Clavier papillon des MacBook : une class action aura bien lieu aux États-Unis

Clavier papillon des MacBook : une class action aura bien lieu aux États-Unis

Dans une décision rendue lundi, le juge de district Edward Davila a validé la poursuite de la plainte en recours collectif (class action) engagée par des possesseurs de MacBook affectés par les dysfonctionnements du clavier à mécanisme « papillon ». Le magistrat a estimé que les tentatives d'Apple de corriger le problème au fil des ans et les programmes de réparation mis en place étaient des signes possibles qu’aucune solution efficace n’avait été trouvée.

Le clavier à mécanisme papillon a été introduit en 2015 dans les MacBook. Il offrait un design beaucoup plus fin tout en promettant le même confort d’utilisation. Mais assez rapidement, des dysfonctionnements sont apparus chez certains usagers : lettres ou caractères qui se répètent de façon inattendue voire certaines touches qui semblent « bloquées » ou ne répondent pas de façon cohérente. Il s’est avéré que ces claviers étaient particulièrement sensibles à la poussière et aux débris qui pouvaient se glisser sous les touches. En juin 2018, Apple a finalement admis le problème et engagé un programme de réparation gratuit pour tous les modèles de MacBook concernés. La class action a été lancée peu de temps après cette annonce.

Apple a fini par abandonner le design papillon pour revenir au mécanisme à ciseaux avec le dernier MacBook Pro 16 pouces lancé le mois dernier. Apple a tenté de faire rejeter l'action en justice, soulignant notamment que les clients n'avaient pas participé à ses programmes de réparation et ne pouvaient donc pas prouver que l’entrrise n'en avait pas fait assez pour réparer leurs ordinateurs portables.

Le juge a pris soin d'ajouter qu'il n’avait rendu aucune décision sur le fond de l'affaire mais qu’il la laissait suivre son cours. L’avocat des plaignants s’est pour sa part déclaré satisfait de cette décision. Apple n’a pas fait de commentaire.

à lire aussi Les meilleurs PC portables de stembre 2020

Lire l'article sur cnetfrance.fr

iOS 14 disponible en début de soirée, un délai très court qui suscite la grogne des développeurs

iOS 14 disponible en début de soirée, un délai très court qui suscite la grogne des développeurs Une disponibilité qui arrive quelques heures seulement après l'annonce de la version finale d'iOS 14.

Netflix : 3 bonnes séries qui ne paient pas de mine à visionner dès ce soir

Netflix : 3 bonnes séries qui ne paient pas de mine à visionner dès ce soir Besoin de décompresser devant Netflix après une dure journée de labeur ? Voici notre sélection de trois sympathiques séries du catalogue de la plateforme de streaming par abonnement (SVoD).

Facebook Connect, Oculus Quest 2 : que faut-il attendre de la conférence sur la réalité virtuelle

Facebook Connect, Oculus Quest 2 : que faut-il attendre de la conférence sur la réalité virtuelle Jusqu’ici connue sous le nom d’Oculus Connect, la conférence a été rebaptisée Facebook Connect. Si la nouvelle version de l'Oculus Quest devrait être la principale annonce matériel, Facebook devrait donner quelques éléments sur ses projets de réalité augmentée et d'interface neuronale.

PS5 : rendez-vous le 16 septembre pour découvrir son prix ? On vous explique comment suivre la conférence

PS5 : rendez-vous le 16 septembre pour découvrir son prix ? On vous explique comment suivre la conférence MAJ le 16/09/2020. Sony prépare une conférence pour le 16 septembre, l'occasion de découvrir de nouveaux jeux et peut être le prix de lancement ?

Apple One : on a sorti notre calculette pour compter les économies

Apple One : on a sorti notre calculette pour compter les économies Apple One arrive cet automne, mais est-ce que le bouquet comprenant Apple Music, Apple TV+, de l'espace sur iCloud et Apple Arcade s'avère financièrement intéressant ?

Photos : Microsoft sort son centre de données sous-marin après 2 ans de test

Photos : Microsoft sort son centre de données sous-marin après 2 ans de test Opération réussie pour le test mis en place par Microsoft qui a expérimenté l'utilisation d'un datacenter immergé pendant deux ans et en tire des conclusions intéressantes et de jolies images.