Avec Play Points, Google veut récompenser les fidèles du Play Store (mais pas que)

Avec Play Points, Google veut récompenser les fidèles du Play Store (mais pas que)

Play Points continue de faire son petit bout de chemin. Après le Japon et la Corée du Sud, voilà le programme lancé chez l'Oncle Sam. Son principe est simple : pour chaque achat ou téléchargement sur la boutique d'applications Android, l'utilisateur reçoit des points en récompense. Et ces petits présents ne sont pas uniquement symboliques, ils sont réutilisables.

Achat d'un personnage ou d'un item dans un jeu, rabais dans des applis mobiles très populaires, location d'un film et même achat d'un livre numérique... le géant des nouvelles technologies laisse de la latitude à ses clients. Plus étonnant encore, les âmes les plus généreuses pourront également transformer les points glanés en dons pour des œuvres de charité. Ajoutons enfin que le système est gratuit, ce qui n'est sans doute pas étranger à son succès dans les pays où il a déjà été testé. 



Qu'est-ce que Google y gagne ? 

Pour les possesseurs de smartphone Android, l'intérêt est clair : pouvoir bénéficier d'avantages et de promotions, sans trop d'efforts. Il ne faut rien exagérer, Play Points n'est pas et ne sera (a priori) pas une révolution. Par contre, le système pourrait améliorer l'expérience des utilisateurs du Play Store. Et pour Google, c'est loin d'être anodin. 

Sans remettre en cause les bonnes intentions de la firme, elle a évidemment plus à gagner dans l'opération que la seule satisfaction de ses clients. Avant tout, la firme compte sur Play Points pour les fidéliser et surtout, les inciter à l'achat. En fonction du nombre de points récoltés et donc du volume d'applications téléchargées, les joueurs se voient attribuer un niveau (de bronze à platine).

 

Ils peuvent ensuite évoluer entre les paliers en multipliant les achats et autres actions rétribuées en points par Google. Fondamentalement, c'est le même principe que de nombreux jeux, comme League of Legends par exemple, où en fonction de ses performances, le joueur progresse de ligue en ligue. Seule différence, sur Play Points, les mieux classés bénéficient de réductions plus intéressantes que les autres. 

En misant sur le ludique, Google espère (un peu) changer le visage du Play Store. L'idée semble être de dépasser l'aspect utilitaire de la plateforme en augmentant son intérêt pour les détenteurs d'appareils Android. S'ils se prennent au jeu, il y a de fortes chances qu'ils y passent plus de temps et y dépensent plus de deniers. Tout bénéfice pour Google et ses applications partenaires. Quant à l'utilisateur, cela reste à voir, même s'il aura sans doute lui aussi l'impression de gagner au change avec ce nouveau système qui le rétribue. 

Pour l'heure, Play Points arrive tout juste aux États-Unis et nous ne savons pas encore si Google prévoit de le lancer en France. Si le succès est au rendez-vous outre-Atlantique, ce sera assurément une éventualité que la firme devrait considérer. 


à lire aussi Voici les meilleurs smartphones à acheter en novembre 2019

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Du nouveau sur le prochain The Batman avec Robert Pattinson

Du nouveau sur le prochain The Batman avec Robert Pattinson Selon les dernières rumeurs, Colin Farrell et Andy Serkis pourraient rejoindre le casting respectivement dans les rôles du Pingouin et d’Alfred Pennyworth.

Des hackers utilisent une empreinte laissée sur un verre pour tromper le capteur d'un smartphone

Des hackers utilisent une empreinte laissée sur un verre pour tromper le capteur d'un smartphone Un piratage proche de Tom Cruise dans Mission Impossible et réalisé en quelques minutes.

Redmi Note 8T et Mi Note 10 : Xiaomi lance deux nouveaux smartphones, dont un avec un objectif de 108 Mpx

Redmi Note 8T et Mi Note 10 : Xiaomi lance deux nouveaux smartphones, dont un avec un objectif de 108 Mpx Le Mi Note 10 est officiel, il dispose de cinq objectif dont un capteur de 108 Mpx développé par Samsung. Le Redmi Note 8T se positionne lui sous la barre des 200 euros.

Finalement, Disney + ne dit plus complètement non à la publicité

Finalement, Disney + ne dit plus complètement non à la publicité Alors que les têtes pensantes de Disney + avaient annoncé un service sans aucune publicité, il devrait finalement en être autrement. Pour pouvoir proposer Star Wars : le réveil de la Force dès son lancement, la plateforme a accepté de diffuser une réclame de la chaîne Starz.

Comment l'IPTV illégale pourrait (un jour) menacer Netflix et les autres

Comment l'IPTV illégale pourrait (un jour) menacer Netflix et les autres Donner accès à toutes les plateformes de streaming par abonnement et bien plus encore pour quelques dizaines d'euros par an ? C'est la promesse alléchante de l'IPTV illégale. La pratique progresse et pourrait bien donner quelques sueurs froides à Netflix dans le futur.

Les assistants vocaux Alexa, Google et Siri piratés à coup de laser

Les assistants vocaux Alexa, Google et Siri piratés à coup de laser Des chercheurs ont réussi à prendre le contrôle d’enceintes connectées, de téléphones et de tablettes en pointant des lasers sur leurs microphones.