Avec Data Abuse Bounty, Facebook va vous payer pour balancer les sociétés qui abusent des données privées

Avec Data Abuse Bounty, Facebook va vous payer pour balancer les sociétés qui abusent des données privées

Désormais, Facebook est prêt à mettre le prix pour débusquer le prochain Cambridge Analytica et entend le faire savoir. Le réseau social a lancé un programme baptisé « Data Abuse Bounty » mardi, quelques heures avant le témoignage de son PDG Mark Zuckerberg devant les comités judiciaire et de commerce du Sénat américain, à Washington DC. 

Comme pour son programme « Bug Bounty », la société demande aux internautes de signaler les applications qui abusent des données sur Facebook en échange d’une récompense plus ou moins élevée selon la gravité de l'abus. « Bien qu'aucune somme maximum n’ait été établie, les rapports de bugs de première importance ont permis à ceux qui les ont portés à notre attention de récolter jusqu’à 40 000 dollars », déclare Collin Greene, responsable de la sécurité des produits sur Facebook, dans l’article annonçant le programme.

« Data Abuse Bounty » arrive presque un mois après que le New York Times et les journaux britanniques Observer et Guardian aient révélé le scandale Cambridge Analytica. Pour rappel, cette société de profilage d'électeurs a profité d'une application Facebook pour siphonner les données personnelles de près de 87 millions de personnes. L’affaire a suscité de vives critiques contre Facebook, aussi bien de la part des législateurs que des utilisateurs.



« Plus de 40 000 $ » pour les gros abus

Lors de l'audience de mardi, Zuckerberg a déclaré que le nouveau programme était l'une des nombreuses mesures prises par Facebook pour améliorer sa sécurité. « De manière générale, les programmes de primes sont des composantes importantes de l'arsenal de sécurité permettant de renforcer les systèmes », a affirmé le PDG de Facebook.

Si le programme « Data Abuse Bounty » de Facebook avait été en place dès 2015 et qu'un utilisateur avait signalé l'abus de Cambridge Analytica, le réseau social aurait considéré cela comme un rapport « de haute importance », assure de son côté Pete Voss, porte-parole de Facebook. « Pour les rapports de haute importance, nous nous attendons à payer plus de 40 000 dollars ».

Duis l’affaire Cambridge Analytica, Facebook a modifié la quantité d'informations auxquelles les applications peuvent accéder. Le réseau social indique en outre être en train d’auditer les applications qui ont eu accès à une grande quantité de données personnelles. La directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, explique que la société est à la recherche d'une autre Cambridge Analytica, et qu’elle a déjà éjecté d'autres sociétés d'analyse de données, dont AggregateIQ et CubeYou.

Facebook n'a pas l'intention de rendre publics les abus signalés dans le cadre du nouveau programme, mais elle en informera les personnes concernées, selon M. Voss. Toutefois, cette politique pourrait changer, ajoute M. Voss, car le programme « Data Abuse Bounty » a vocation à se développer. « Nous voulons vraiment nous assurer que les personnes touchées soient au courant de la situation (…) mais c'est le premier jour de notre « Data Abuse Bounty ». Nous sommes ouverts aux commentaires ».

Les programmes dits « Bug Bounty » sont courants dans le domaine de la cybersécurité, les entrrises payant les chercheurs qui trouvent des vulnérabilités dont des pirates pourraient abuser. Mais c’est la première fois qu’un programme de ce genre est appliqué aux abus d’utilisation des données personnelles, selon Facebook. L'entrrise avait annoncé le programme au mois de mars, mais l'a officiellement lancé ce mardi.


à lire aussi Les meilleures néobanques gratuites (ou presque) - mai 2020

Lire l'article sur cnetfrance.fr

Face à Netflix, la VoD gratuite (Tubi, Rakuten TV...) s'affirme (et lorgne sur nos données ?)

Face à Netflix, la VoD gratuite (Tubi, Rakuten TV...) s'affirme (et lorgne sur nos données ?) MàJ 15/05 - On vous l'a peut-être déjà dit, "si c'est gratuit, c'est vous le produit". Face à Netflix, Amazon Prime Video et les autres, un autre modèle de streaming vidéo émerge : la VoD gratuite. Contre des réclames à visionner et sans doute beaucoup de données collectées, des catalogues de films et séries sont accessibles sans payer.

PS5 : fiche technique, prix, date de sortie, jeux, tout ce qu'il faut savoir sur la prochaine console de Sony

PS5 : fiche technique, prix, date de sortie, jeux, tout ce qu'il faut savoir sur la prochaine console de Sony MAJ le 15/05/2020. La PS5 sera lancée à la fin de l'année. Si l'architecture de la nouvelle console de Sony a d'ores et déjà été présentée, des inconnues demeurent. On fait le point sur celle qui viendra directement concurrencer la Xbox Series X de Microsoft.

Huawei : tout ce qu’il faut savoir sur la polémique qui entoure le géant chinois et les principales dates de la controverse

Huawei : tout ce qu’il faut savoir sur la polémique qui entoure le géant chinois et les principales dates de la controverse (Màj le 14/05/2020) Plus gros équipementier télécoms et numéro deux mondial du marché des smartphones, Huawei est pourtant dans le collimateur de plusieurs pays pour ses liens supposés avec le gouvernement chinois.

Déconfinement : faire son propre gel hydroalcoolique ? Pourquoi ce n'est pas toujours une si bonne idée

Déconfinement : faire son propre gel hydroalcoolique ? Pourquoi ce n'est pas toujours une si bonne idée MàJ 18/05 - Le saviez vous : il est facile de se tromper dans les dosages en fabriquant soi-même du désinfectant pour les mains. Il n'est pas donc pas forcément recommandé de se lancer dans la préparation maison de cette solution hydroalcoolique à la maison.

Part de marché smartphone : Q1 2020 fortement impacté par la pandémie de Covid-19

Part de marché smartphone : Q1 2020 fortement impacté par la pandémie de Covid-19 Mise à jour le 15/05/2020. Le marché de la téléphonie mobile subit de plein fouet la crise liée à la pandémie de Covid-19 et affiche une baisse historique du nombre d'expéditions de smartphones.

Facebook Messenger Rooms est disponible : comment utiliser le concurrent de Zoom

Facebook Messenger Rooms est disponible : comment utiliser le concurrent de Zoom Messenger Rooms est disponible et vous n'avez pas besoin d'un compte Facebook pour en profiter.